FREE SHIPPING ON ALL ORDERS OVER $75!
20 maisons nippones

24.00 

20 maisons nippones

24.00 

un art d’habiter les petits espaces

Isabelle Berthet-Bondet

La maison, engagement intime, résonne au plus profond de notre être comme l’expression d’un lieu où l’on se sent bien, à la fois protégé du monde extérieur et plongé dans un monde plus personnel. C’est par la dimension sensible de l’habiter que l’espace créé va pouvoir correspondre à cette quête de spiritualité qui touche aujourd’hui la maison occidentale : il ne s’agit plus de choisir parmi la multitude d’images en permanence livrée par la société de consommation, mais de constituer une unité, de faire des choix qui conféreront à l’espace tout son sens.

16,5 × 24 cm, 160 p., 200 photographies et dessins en couleur, 2013.

Catégorie : . Marque

Les vingt maisons présentées dans ce livre illustrent comment les Japonais, sur des parcelles urbaines exiguës, ont su créer des espaces de vie riches et variés, entre dedans et dehors, entre intimité et ouverture sur la ville, pour offrir des lieux où l’art d’habiter répond aux besoins contemporains de vivre une certaine présence au monde.

En offrant une approche sensible de ces paysages de l’habiter, ces exemples permettront au lecteur d’expérimenter par lui-même la manière dont est vécu l’espace au Japon et de s’inspirer de solutions d’aménagement spécifiques à de toutes petites surfaces.

Isabelle Berthet-Bondet est architecte DPLG (école d’architecture de Marseille-Luminy). Elle poursuit ses études avec une thèse sur « Les paysages de l’habiter en France et au Japon » sous la direction d’Augustin Berque (EHESS). Lauréate de la « Villa Kujoyama », elle obtient une résidence à Kyoto, de janvier à juin 2005. Après avoir créé en 2005 l’agence Architecture Nature, elle remporte le Prix du meilleur projet de maison individuelle bois (architecture contemporaine) au concours national d’architecture de Grenoble de 2007.

ISBN 978-2-86364-283-2

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Ajouter un Avis

Be the first to review “20 maisons nippones”