FREE SHIPPING ON ALL ORDERS OVER $75!
Intramuros 192

7.90 

épuisé

Intramuros 192

7.90 

À découvrir dans le numéro 182

  • Le philosophe Yves Michaud nous livre son analyse de « l’extension du domaine du design » qui, de plus en plus, tend vers « l’invisible »…
  • Nous revenons sur le Salon du meuble de Milan 2017 avec notamment le portrait de Michael Anastassiades qui était présent sur Euroluce, et trois jours intenses de reportage sur le Off par le jeune designer Hadrien Fouin.
  • Nous partons à la découverte du « design social » grâce à l’interview de Nawal Bakouri, coordinatrice de la plateforme socialdesign.net et partisane d’un design qui « prend soin » de ses usagers.
  • Et aussi, en vrac : une escapade dans le chais du Marquis d’Alesme à Margaux, une visite haute en couleurs de l’exposition Pierre Charpin à Bordeaux, un saut dans le futur (proche !) de l’espace de travail avec Tecnospa, une promenade en voiture avec le décryptage des nouveaux systèmes d’éclairage automobiles, etc.

96 pages / French and english texts 

épuisé

UGS : #INT191-1. Catégorie : . Étiquettes : , . Marque

Du rythme, de la couleur, des illustrations. Une dynamique et une ouverture nouvelles.

Voici le nouvel Intramuros !

Lors de l’enquête que nous avons menée au printemps, nous avez été unanimes à nous en faire la remarque : il faut bouger !

“ Le Design redessine le monde. Il est le symbole de la vie et de son accélération. Et vous, que faites-vous ?  »

C’est vrai, le monde bouge de plus en plus vite et accélère encore. La Presse doit suivre au risque de disparaître. On peut s’en plaindre ou y voir des opportunités. Nous avons choisi !

C’est la mission que s’est fixée notre nouvelle équipe. Une nouvelle maquette confiée au jeune et talentueux studio Stéréo buro, symbole de cette nouvelle vague. Une approche plus moderne de la création et des secteurs que nous suivons. Une meilleure répartition du suivi de l’actualité entre ce qui relève des réseaux sociaux et ce qui relève du magazine, plus propice à l’analyse. Un développement audiovisuel ambitieux. Nous nous sommes donné les moyens de relever le défi avec enthousiasme.

C’est une nouvelle étape dans la vie de ce magazine emblématique. Collons à notre époque car finalement, elle est formidable…

Thibault Leclerc, rédacteur en chef

Une identité visuelle audacieuse

Associant les compétences complémentaires de trois directrices artistiques (Silvia Dore, Diane Boivin et Christelle Ménage, diplômées de la Haute École des Arts du Rhin), le studio Stéréo buro a accompagné l’équipe du magazine et plus largement du groupe Bee medias dans lequel il s’inscrit, dans une profonde réflexion de renouvellement. La demande initiale et la volonté affichée de décloisonner le design ont trouvé écho dans l’approche qui est celle des trois jeunes femmes. Le design comme mode de pensée et de faire.

Un contenu entièrement repensé pour être en adéquation avec l’étendue du secteur

Intramuros fait peau neuve ! Nouvelle maquette, mais aussi nouvelle architecture du contenu, nouvelles rubriques et nouvelles orientations !

Désormais, le magazine est structuré en trois grandes parties : la première – Le temps du design – aborde les actualités, les enjeux et les nouvelles générations ; la seconde – Le rendez-vous – revient sur un événement majeur du secteur et l’approfondit sur 40 à 50 pages, livrant des analyses, des reportages, et bien sûr, un portrait de designer qui fait aussi l’objet de la couverture ; la dernière – L’âme du design – révèle toute l’étendue du sujet, du design textile au design auto, en passant par les collaborations designers-artisans d’art. Enfin, deux pages de « mode d’emploi » concluent le magazine et livrent aux designers quelques clés juridiques sur des questions pratiques telles que la protection des projets.

Au programme : parti-pris, réflexion… et amusement !

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Ajouter un Avis

intramuros 192

Be the first to review “Intramuros 192”